Le Focus Manhwa - The Beginning After the End

Yaho mina-san !

Comme promis, voici la suite de mon ascension dans le monde des Manhwa avec la deuxième révélation ! 

The Beginning After the End


Action
Aventure
Drame
Fantastique

Synopsis

L'histoire nous place du point de vue de Grey, souverain d'un royaume contemporain qui est sur le point de mourir. Il ne connait même pas la cause de sa mort et se retrouve dans ce fameux tunnel au bout duquel il y voit la lumière. Au fur et à mesure que le flou de la lumière disparait, il y distingue deux personnes : une femme et un homme. Il lui suffit de quelques secondes pour se rendre compte qu'il est devenu un bébé et ces personnes sont ses parents.

Grey s'est ainsi réincarné dans le corps d'un bébé nommé Arthur dans un monde technologiquement moins avancé que son monde d'origine. Fort de son expérience et de son esprit d'analyse, il se familiarise rapidement avec son environnement : ses mouvements, les personnes qui l'entourent et notamment le monde dans lequel il vit maintenant.

Dès que ses parents ont le dos tourné, il se dirige vers le bureau pour y en apprendre plus à travers les livres. Grâce à un ouvrage sur la magie, il éveille ses pouvoirs au mana dès l'âge de trois ans, soit une dizaine d'années en avance par rapport à l'âge normal. Sur cette lancée, Arthur tentera de vivre une nouvelle vie, bien décidé à réussir à protéger, cette fois-ci, ses proches.

Avis

C'est incontestablement l'un des Manhuas que je chéris le plus dont l'attente chaque semaine est vraiment dure ! On est bien sûr ici dans un basique du genre : notre héros, un réincarné dans un monde empli de magie médiavalesque. Là dessus rien de vendeur ! Mais ne nous arrêtons pas là sur cet aspect global !

Dès le début, notre héros analyse la situation de manière pragmatique et logique tel un adulte pourrait le faire. Loin de tous les clichés du genre, on y trouve des contraintes que le héros ne peut s'affranchir : son corps difficilement contrôlable. Cela inspire un rythme comique très appréciable de l’œuvre. Le héros fait également des rapprochements avec des éléments qu'il connait de son ancien monde (comme le ki et la magie). C'est d'ailleurs un élément supplémentaire gage d'un certain réalisme dans cette situation. Dès le début, on s'identifie au personne principale et on participe à ses multiple réflexion au fur et à mesure que l'on découvre avec lui ce monde qui nous entoure. Il y a un parallèle fort entre l'âge de l'héros et notre connaissance de ce monde.

Ce monde d'ailleurs est très diversifié et riche même s'il reprend les fastes d'un monde magique avec la notion des éléments, des éveils, des races et des logiques affilées. L'auteur animé d'une puissante volonté de description de son monde prend le temps de nos expliquer en détail à certain moment des éléments du monde comme des parties de présentation de la géographie du monde, des relations entre les peuples ou encore des types d'affinité aux éléments. C'est très agréable de voir un monde aussi riche à explorer !

Je ne sais si c'est la plume de son auteur américain ou le crayon de son dessinateur indonésien qui rend cette œuvre si intéressante. Ce cadre commun est présenté d'une façon qui m'a très rapidement aspirée dans la lecture tant est que j'ai lu toute l'histoire d'une fois ce qui devait représenter plus d'une cinquantaine de chapitres ! C'est aussi le premier Manhua qui ma forcé à aller sur les VOSTA car écart de chapitre entre la VOSTFR était trop important !

Finalement, je terminerai simplement par cela : Allez-y sans crainte !